La santé du président gabonais est depuis plus de trois semaines au centre de tous les débats. Au même moment, des rumeurs sur son probable décès circulent et font peur à plus d’un. Le gouvernement, par contre garde la tête haute en rassurant que le président va bien et recouvre peu à peu toutes ses facultés sans  pour autant confirmer si le numéro 1 gabonais a été réellement victime d’AVC ou non.

Selon les informations données en exclusivité par Jeune Afrique ce mercredi 21 novembre, le président Ali Bongo sera transporté vers Londres dans un hôpital spécialisé pour recevoir d’autres soins et se reposer. Il quittera donc le King Faisal Hospital de Ryad de l’Arabie saoudite pour Londres. « Le transfert du président gabonais est prévu dans les prochains jours, voire les prochaines heures », précisent nos confrères de Jeune Afrique.

La santé du président donne lieu à un autre bras de fer entre le pouvoir en place et l’opposition. Beaucoup exigent le respect de la Constitution et évoquent une vacance de pouvoir, ce que réfute le gouvernement.

Une vacance de pouvoir permettra à la présidente du Sénat de diriger le pays avant l’organisation des prochaines élections. Cette thèse semble être écartée pour le moment.

Repos en palais luxueux

Le président ira se reposer dans un palais luxueux appelé « maison de Mayfair » acquis quelques  années plus tôt. Il aurait coûté 60 milliards de francs CFA. L’information a été donnée en 2014 par le journal britannique Daily Mail. D’autres sources concordantes rapportent que la maison a une superficie de  1000 mètres carrés, cinq salles de réception, huit chambres, une salle de cinéma, une salle de sport et un grand garage, entre autres. Et tout ça sur le dos du contribuable gabonais !

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici